Weblinks

Dreams can happen... if you believe in them (Rudolf Schenker, Scorpions)


J’ai déjà vécu pas mal des rêves que j'avais … mais depuis que j’écoute Dokken, groupe auquel j’ai accroché très rapidement d’ailleurs, je rêvais d’un jour pouvoir rencontrer celui qui est LA voix de Dokken, à savoir Don Dokken lui-même… de fil en aiguille, en cherchant infos et autres sur le net, sur ce groupe qui n’a malheureusement pas eu la carrière qu’il méritait, j’ai fait la connaissance de leur plus grand fan, c’est Don lui-même qui le dit (et c’est tout ce qu’il y a de plus vrai…) à savoir Tof, alias Dokkenfanatic, qui depuis la sortie de l’album Back For The Attack, collectionne TOUT TOUT TOUT sur Dokken !!

Dokkenfanatic

Il a un musée dans sa maison du nord de la France, qui comporte même des raretés que Don lui-même n’a pas… c’est dire…depuis les débuts de sa collection, Christophe à eu l’occasion de rencontrer tous les membres (originels ou pas), et Don et lui se sont liés d’amitié… le rêve de tout fan en somme, mais réalisé au centuple… Avec Tof, on ne s’est jamais rencontré en vrai mais tout vient à point à qui sait attendre comme on dit…


Et ce jeudi 16 avril 2009, j’étais en repos forcé, et alors que certains ont juste le beep beep désagréable du réveil, moi ce jour là, c’est mon téléphone qui m’a réveillé…j’entends jouer Bad Boys Running Wild de Scorpions, c’est un sms… J’avais prévu d’aller voir Dokken avec Tof à Madrid en mai, mais rien n’était planifié encore…

1 nouveau message… encore la tête dans le coltard j’ouvre à peine les yeux, mais très vite ne peux plus les refermer… voici le message : venant de Tof ; « voilà c’est fait, je suis inscrit sur la guestlist pour 2 personnes, tu verras enfin dokken, et dokkenfanatic. »
ooohh

Hein ??? Je rêve ??? Je relis le message 3 fois, les yeux grands ouverts, histoire d’être sûr que je ne lis pas en diagonale et de bas en haut, mais non…

Je vais voir DOKKEN !!! Je vais rencontrer Tof, et voir DOKKEN, et rencontrer Don, et voir Tof, et voir DOKKEN SUR SCENE, et je vais enfin rencontrer TOF, et DON, et JON LEVIN, le guitariste, WILD MICK BROWN, le batteur originel, et BARRY SPARKS, le bassiste, qui est connu pour avoir joué avec Michael Schenker entre autres….

Non, mais, vous avez bien lu ???
JE VAIS VOIR DOOOOOKKKKEEEENNNNNNNNNN !!!!!!!
JE VAIS VOIR TOOOOOOOOOOOF !!!
ET VOIR DOOOOKKEEENNNN !!!
JE VAIS RENCONTRER DOOOOOOONNNNNN !!!
ET PUIS JOOOOOOOON !!!!
ET PUIS MIIIIIIIIIIIIIIICCCCKKKKKK !!!!
ET PUIS BAAAAAAAARRRYYYYYY !!!!
ET JE VAIS VOIR DOKKEN !!!

J’y crois pas je suis overmégaréveillée du coup, je me lève et déambule dans mon appartement, préparant le p’tit dej, le café et me brossant les dents en même temps, mais je suis tellement perturbée que je ramène la tasse à la salle de bain, et le dentifrice sur la table de la cuisine… je décide donc de me poser un moment… histoire d’atterrir…

Mais j’ai de la peine…. 5 ans que j’attends ça… de les voir, de pouvoir les rencontrer, même brièvement, et bien sûr de voir Tof, les contacts via Internet c’est cool mais c’est mieux quand on peut rencontrer les potes en vrai…

Bref après une bonne heure d’euphorie je parviens à rassembler mes neurones (approximativement) et je ne réalise pas, mais je suis quand même consciente que dans moins d’un mois, j’aurai concrétisé quelque chose à quoi je tiens énormément….

Dès lors, je me mets à compter les jours… je ne tiens plus en place, je suis « Dokkenisée » 24/24, 7/7… je vis normalement, mais j’ai toujours un petit bonhomme dans ma tête qui saute dans tous les sens en répétant YOUPIIIIIII J VAIS VOIR DOOOOKKEEEENNNN !!!!

J’en écoute encore plus que d’habitude, et avec Tof, on compte les jours, c’est la 12è fois qu’il les verra, mais il n’a pas revu de concert depuis longtemps, il est aussi impatient que moi… Tant de les voir sur scène que de revoir Don.

Inévitablement le jour J se rapproche, et alors que nous sommes à 2 semaines, je commence d’avoir un nœud dans le ventre… génial, comme quand c’est les ragnagnas mais ca va durer jusqu’à ce que j’aie vu Dokken… enfin c’est positif, même si ca fait mal, c’est l’impatience qui se manifeste.

J’ai mon billet d’avion, Tof me dit qu’il s’est occupé de l’hôtel, et qu’en plus y’aura une surprise… mais Don lui a demandé de ne rien dire… un guest, sûrement… youpi !! J-2 j’ai carrément plus faim, je me force à manger mais je ne sais pas exactement pourquoi, je pourrais avaler du papier que je ne m’en rendrais pas compte…

Jour J – quelques heures, on discute sur MSN avec Tof, et l’heure avançant, on décide d’aller se coucher, demain est une date qu’on n’oubliera pas.

JOUR J

J’ai mis le réveil à 8h… il est 6h30 et je ne dors déjà plus (ai-je réellement dormi…?) Je décide de me lever donc, et je contrôle pour la 1’016ème fois que j’ai tout préparé, les pochettes à faire signer, et autres photos, les appareils, les batteries, le billet d’avion, ma CI… j’ai tout… Madrid me voilàààààà !!!

Il est 10h je pars de chez moi, j’ai rdv à midi avec une amie à Genève pour manger avant de m’envoler pour Madrid… alors qu’on est en train de manger (je me force, encore, et là je dois vraiment me convaincre qu’il FAUT QUE JE MANGE, parce que déjà suis pas fan de l’enseigne américaine avec un gros M, mais en plus aujourd’hui… je me contenterai d’une tortilla et une glace… et ça passe déjà pas… pfff…

J’reçois un sms de Tof, il est déjà arrivé à Madrid, il a récupéré la chambre d’hôtel et il viendra m’attendre à l’aéroport. Cool…

Arrivée à Madrid, je retrouve Tof, qui se fout de moi parce que j’avais l’air inquiète… ben en même temps c’est lui qui à l’hôtel, les clés et le nom sur la liste… je préfère l’avoir trouvé quand même… Il me dit qu’il a eu Don au téléphone, il ne l'a pas vu mais tout est ok pour ce soir. Il rajoute que la limousine va venir nous récupérer….

Sachant que Tof est l'as des as pour me faire tourner en bourrique, je lui réponds mais oui bien sûr… on est a l’arrêt de bus… pour une limousine… c’est ç’lààà ouiiiii…

Bon je me dis que nous allons peut être rencontrer le groupe, avant d’aller à la salle, mais c’est bizarre, il est 17h30 passées, normalement ils devraient être au soundcheck… je décide de ne plus me poser de questions, on verra bien. Mais Tof me titille, il me dit alors ce guest, t’as une idée qui c’est ?? J’en sais rien, je verrai bien ce soir…

On arrive devant un palace qui porte un nom très connu, comme une blondasse qui fait la une des journaux pipole, la renommée n’est pas injustifiée, un portier vient nous ouvrir, et je marche derrière Tof, qui, comme si il était grand habitué des palaces, se dirige vers l’ascenseur et monte dedans… là ça commence à me turlupiner pour de vrai… je lui dis :

- c’est ça ton « petit hôtel sympa et pas cher près de la salle » ?? tu ne serais pas en train de te f***re de moi dis ?? qu’est ce qu’on fait là, sérieusement ??

- ben tu veux poser des affaires non, on va à la chambre

- A la chambre de QUI ??? je ne vais pas laisser mes affaires n’importe où !!!

- A la nôtre !

- Parce que tu crois vraiment que j’ai les moyens de squatter une chambre ici?

- Mais tu ne paieras rien…. T’inquiète…

- Ha… et… euh… question idiote, mais... POURQUOI ?

- C’est Don qui à fait la réservation… il nous invite…

euhhhhh

Là je manque de m’écrouler, mes jambes ne sont plus que des cotons tiges…. Je lui demande de répéter… et oui il me redit que c’est Don (oui oui Don DOKKEN pour ceux qui auraient un doute !!!!)qui nous a pris une chambre. le groupe dort là, pas de raisons qu’on aille ailleurs…. Là je crois que je me sens pas bien lol…

On arrive au deuxième étage, et Tof sort une carte de sa poche, il ouvre la porte de la chambre 218… ses affaires sont là…c'est qu'il était réellement sérieux en plus !!!!

Je me serais contenté d'une photo, et d'une signature moi... quand je vous disais réalisé au centuple...

Et là le pompon, Tof me dit qu’on a rendez vous avec Don dans le hall à 19h45 pour partir à la salle, en bus avec eux… heureusement j’étais déjà assise sur le lit… j’ai les mains qui sucrent les fraises…. Je lui demande s’il a encore beaucoup de trucs comme ça à m’annoncer…

- Non c’est bon j’ai fini, il est quelle heure ?

- 18h15, il me reste 1h30 à vivre…

- Arrête, ça va aller, il est super gentil

- Ah ça pour être gentil… tu ne peux pas dire toi, c’est ton ami de longue date… je l’ai jamais vu moi !!! et là, première rencontre, PAF ! dans le hall ici, où je dormirai à SES frais… alors que je n’ai même jamais vu le groupe en concert… ET TU VEUX QUE CA AILLE ??

- Bon on va aller au supermarché acheter de la picole, t’ira mieux après...

- Ouais, je ne bois pas d’habitude, mais là je bois un coup ou je claque, c’est vite vu…

On part donc pour le supermarché qui est à environ 20 minutes à pieds, de marcher et de boire un coup, ça me détendra un peu… ou alors ça amplifiera… on verra dfacon… j’ai pas trop le choix là… En rentrant du supermarché, Tof me dis bon mais prépare toi, si ça se trouve, il est au bar, tu vas lui tomber dessus en rentrant….euhhhhhhh si je pouvais éviter…… runaway

runaway


On arrive à l’hôtel, et machinalement je m’engage dans le tourniquet d’entrée, Tof devant moi, et là, au bar, juste en face de la porte….*BANG !!* mon cœur vient de lâcher, entrainant l’estomac avec lui…. Don est assis dans un fauteuil, il sirote un verre, en papotant avec des gens… Quand il voit Tof arriver il se lève, ils s’embrassent, c’est vraiment deux vieux amis, ça fait plaisir à voir… et moi, je me planquerais bien derrière Tof mais il fait ma taille… donc on me voit, et Tof me présente, Don me serre la main, content de te rencontrer. Moi aussi, monsieur...

trouille
Je ne suis pas facilement impressionnable, mais là… euhhhhhhh…. Putain c’est DON DOKKEN quoi !!! Mon idole, celui qui remet du soleil dans mes jours orageux, qui rien qu’avec sa voix sait me foutre la chair de poule, qui même au travers d’une télé quand ses yeux regardent dans ma direction, me font fondre… oui oui tout ça, c’est inclus dans le même bonhomme…. Et il est là, en face de moi !!!
dokkenfreddy
Bon, elle est bien loin l’époque Dream Warriors où il était le parfait sex symbol, il a vieilli, forcément, et pris du poids, il lui manque des cheveux, certains sont gris… il à quand même 56 ans… mais ça fait rien, il a toujours ce sourire qui tue, et puis il est adorable, le physique, c’est pas tout… Il est classe, il en impose, et malgré tout, pour moi, même borgne, bossu et chauve avec 30 kilos de plus, ça restera toujours Don Dokken…mon idole…. j'aime pas ce mot, j'ai l'impression d'être une groupie... mais je ne vois pas quoi mettre à la place....

Il m’impressionne, mais heureusement, bon il l’a bien vu, et il a, malgré ce que certains en disent, le contact facile, il voit mon tattoo Queensrÿche, me demande si c’est bien un QR, je lui réponds oui, alors il entame la discussion, et on lui dit qu'on va poser les affaires on revient...

Je me dirige vers l’ascenseur, machinalement, et Tof me fait, ben voilà, ça y’est, t’as rencontré Don Dokken…. Fais voir tes mains…. Je ne tremble plus, étonnamment, mais bon, Don est très sympa, malgré ce que beaucoup de gens en disent, il est adorable...

Bref, oui en effet, ça y’est, j’ai rencontré une de mes plus grandes idoles… mais je ne suis pas au bout de mes surprises. On remonte à la chambre poser les affaires, je récupère la boite de choc que je lui ai amené (ben oui il aime le chocolat…. Et je suis Suisse... bon…vous voulez pas un dessin quand même??) je ne réalise pas trop ce qui vient de se passer, mais machinalement prend mon sac et on redescend, il est 19h30, on ne va pas tarder à partir, il ne faudrait pas faire attendre le groupe.

On rejoint alors Don, et les personnes qui bavardent avec sont deux américains, qui sont en vacances en Espagne, je leur ai donné mon mail, j’espère qu’on pourra garder contact… Don explique aux américains que Christophe a son musée Dokken, il leur montre même la liste que Tof lui a amené, ou tout est répertorié… ils sont sciés, surtout qu’il y à quelques dizaines de minutes ils ne connaissaient même pas le groupe Dokken… et là ils rencontrent le chanteur, et des fans un peu fêlés, mais dans le bon sens du terme…

Don se recommande à boire, et nous demande ce qu’on veut, c’est carrément lui qui offre la tournée… je ne sais plus trop où est ce que je suis ni comment je m’appelle… mais sa gentillesse me sidère, malgré un air hautain, c’est un ange ce mec… Il parle aussi de son album solo, qui a été très mal vu par la critique, car il est très calme, et mélancolique, et là il est bien content de savoir que moi je l’adore cet album, ca change du Dokken (groupe) c’est clair, mais bon sa voix et l’émotion qu’il met quand il chante… y’a pas moyen pour moi Don Dokken c’est et ce sera toujours….acoustique ou électrique... peu importe

SolitaryCover

Dehors la miss qui bosse à la salle et qui est chargée de ramener le groupe (enfin juste Don et Barry, Mick et Jon sont déjà sur place) s’impatiente elle vient chercher Don qui lui dit, ouais, ouais on arrive, on va dehors après avoir dit au revoir aux américains, et Barry, sa copine, Don, Tof et moi sommes prêts à décoller….c’est à ce moment que la miss du bus, qui a vu depuis au moins 45 minutes qu’on était AVEC le groupe nous dit nan mais y’a pas de place pour vous 2, désolée….

Don râle, et s'énerve … La miss propose de revenir nous chercher mais y’en a pour une heure, on va rater la moitié…. Elle dit alors qu’on a qu’à prendre un taxi…. Ben tiens… on file donc a la réception pour qu’ils nous appellent un taxi illico, tandis que Don va gueuler, on demande l’adresse exacte à la miss… et Don revient, monte dans le bus, et on se verra là bas….

après 20 bonnes minutes en taxi, on arrive enfin, et là, deuxième souci, et pas des moindres, on n’a pas de billets, pas de pass, et le groupe est déjà rentré… on est bien sur la guest list mais elle est dedans, et on tombe sur un sécu extrêmement zélé, pour ne pas dire un co***rd fini… qui nous baragouine en espagnol qu’il se fout qu’on soit invités par Don, il veut voir nos pièces d’identité…y’a un chevelu par là, je l’attrape en espérant qu’il parle anglais (ce n’est pas courant là bas) et lui explique, il sort alors pour faire le traducteur...

Pour finir, après 10 minutes de négociations avec notre ami chevelu, le sécu décrète que Tof ne parle pas espagnol, donc il ne rentre pas…. ET PUIS QUOI ENCORE ??? RACISTE !!! Il accepte de le laisser passer à condition qu’il s’excuse pour quelque chose qu’il n’a même pas fait, et en espagnol…. Le racisme est un acte condamnable il me semble... mais apparement pas dans tous les cas...

C’est une petite salle, et y’a pas de barrières, donc les gens sont déjà accoudés à la scène, mais on arrive finalement à se mettre devant, à gauche, côté Barry Sparks. Peu après le concert commence, mon premier show de Dokken, avec Dokkenfanatic, et en guest en plus…. Sacré chance pour un premier coup…

Le ton est donné, le groupe joue super bien, la voix de Don me file des frissons et je réalise quand je vois des filles lui toucher les jambes pendant qu’il chante, qu’elles, ce ne sont que des groupies, et ça se voit, elles sont bouches bée devant lui, à moitié désapées, mais ne l’approcheront pas autrement que sur scène, alors que moi j’ai passé une bonne partie de la soirée avec, et que je rentrerai avec lui à l’hôtel, et pas pour coucher avec….

DONC... que je suis privilégiée (Don en a par-dessus la casquette des groupies, il a donné c’est bon…) d’ailleurs, avec une un peu collante, il dira, pour s’en débarrasser entre deux morceaux : hé c’est bon, j’ai couché avec toi la nuit passée, mais lâche moi maintenant, t’as des gros seins mais bon c’est pas une raison quoi !! La fille en question s’est droit calmée après… et ça a fait rire tout le public.

ptdr

Un autre cas, une fille arrive à monter sur scène pendant qu’ils jouent, et prend Don dans ses bras, lui, bon joueur la serre contre lui, et dans le public, des gens, certainement des connaissances à la fille, prennent des photos…. Ouais bon… il faut de tout pour faire un monde…mais y'a quand même des trucs qui m'échappent...

Ensuite, c’est Jon Levin qui laisse tomber un médiator, et un peu après, une autre fille monte sur scène, alors que Jon à le dos tourné, pour récupérer le médiator, il recule et lui marche sur les doigts, il est super surpris, et la fille à l’air heureuse, elle a le médiator, et elle s’est fait marcher sur un bout de doigt par Jon Levin…. Qui à dit louche ??… cette même fille lui touche aussi la jambe quand il joue et s’approche du bord de la scène, avec un pied sur son retour…. Y’en a une devant Don qui le caressait chaque fois plus haut, elle a commencé mi tibia pour finir proche du haut de sa cuisse… Don, amusé, l’a laissé faire, mais pas intéréssé du tout, il ne comprend pas… il n’est pas le seul d’ailleurs… ça m’échappe complètement ce genre de trucs…

euhhhhheuhhhhheuhhhhh

Bref le concert sera court, environ 1h20, alors que sur la set list il y avait In My Dreams, en rappel, le groupe sort de scène à la fin, et les gens les rappellent, mais la musique de fond se remet, et on voit les roadies qui démontent déjà… Le couvre feu étant atteint, on n'aura donc pas droit à In My Dreams, sont chelous ces espagnols…


A peine les dernières notes ont-elles retenties que notre ami le sécu très con, de retour, voit Tof et le pousse vers la sortie, alors que je suis encore en train de faire une photo… Tof fait signe qu’il m’attend mais pas moyen le sécu le pousse et lui envoie même un poing sur l’épaule en disant nan, fini concert, toi sortir maintenant !!! Je vois ça alors je pars en même temps, les gens sont tous en train de sortir, c’est hallucinant on dirait des moutons, même pas moyen de boire un coup après le show…

on revoit le chevelu qui nous a aidé a entrer, il nous dit que si on veut voir le groupe faut attendre à l’entrée backstage, je lui demande alors de m’expliquer où c’est, et avec Tof, on part, bredouilles, chassés comme de la vermine, attendre vers le bus. D’façons faudra bien qu’on les voit on est supposé rentrer avec eux (à l’aller y’avait que Barry, sa copine et Don, mais là comme il faut ramener Jon, Mick et le manager, Frank, y’aura surement une 2è voiture, on pourra aller avec.) On attend donc un moment et on voit le groupe qui a ouvert, sortir du bâtiment, et quand la porte s’ouvre je vois Barry. Je le dis à Tof, et il va voir, effectivement Barry et tout le groupe et le staff sont là, Tof demande si on peut rester et m’appelle. Bon, ça c’est fait lol !!

J’arrive donc, et je leur serre tous la main, et les remercie, le concert était super (même si court) quand je rencontre Jon, il me fait :

- Hi, I’m Jon Levin ! Nice to meet you… - Salut, j’suis Jon Levin, heureux de te rencontrer

-Yeah I know… Nice to meet you too, you’re a great guitarist - Oui je sais… moi aussi, t’es un super guitariste

-Thank youuuu.. glad you enjoyed the show ;) - Merciiiii, content que tu aie aimé le concert

Il est super timide… va rien te dire si toi tu lui parles pas… mais il est adorable... Je lui fais signer la pochette de Force Majeure de Doro, en lui faisant remarquer que son nom est écrit faux dedans… il me dit oui je sais, pfff… j’en profite pour lui demander pour une photo, et un médiator mais ils sont déjà dans la voiture, il me dit la prochaine fois (promesse qu'il a tenue puisqu'il y a pensé en Crête au mois de juillet :)

Tof nous prend les 2 et fait aussi une photo avec lui, et comme ils sont tous là, et que Tof avait demandé à Don si je pourrais leur faire signer après le concert, et que Don a dit oui bien sûr…

(Tof, les autographes il s’en fout, du moment qu’il est avec eux, moi c’est pas le plus important mais la première fois que j’rencontre un groupe, j’aime bien ramener des souvenirs (après au bout de la 17è fois, comme Scorpions, je m’en tape j’suis juste contente de les voir…) Je vais également voir Mick, il est lui aussi adorable, un peu déjanté mais bon c’est WILD MICK quoi… il me signe la pochette de Under Lock And Key en vinyle que je me suis emmerdée à trimballer, et le livret de Lightning Strikes Again… ainsi qu’une pub d’un magazine qui date, pour la marque de cymbales Paiste.

Puis je voulais voir Barry, mais il a disparu, et Tof, en grande conversation avec Don, il lui explique le coup du sécu… Don se fâche et appelle Frank, et lui raconte… Frank n’en croit pas ses oreilles il est halluciné, bon y’a de quoi. Il me passe à côté comme une tornade, et revient avec un gars de la salle, et nous demande si c’est lui qui nous a fait chier…. Non c’était un grand sécu, baraqué plein de muscles et de tattoos et chauve. Bon Frank lui explique, légèrement énervé, la situation, et le p’tit mec de la salle est tout désolé, surtout que ce n’est pas lui qui s’occupe des sécus, alors il y est pour rien mais il est fâché aussi.

Je demande à récupérer la set list qui est encore sur scène, et Tof me fait prend les baguettes de Mick aussi, il les à laissé. Cool, une set list et une baguette, plus tous les souvenirs…

Entre temps, Frank commence de remballer, et alors qu’il ramène les t-shirts, Don lui dit trouve moi en 2, pour eux. Frank lui en tend un, et Don me l’offre ainsi qu'un à Christophe. Wah !!

Comme s’il nous avait pas encore assez fait de cadeaux… je le remercie et il me dit t’inquiètes c’est rien... Puis les affaires étant remballées, Don et Frank disent qu’on va partir. On descend donc vers les voitures, et là, ça va de nouveau être le bazar, il y a une voiture, et le minibus.

Je revois Barry, et je profite donc de lui faire signer la pochette de Written In The Sand de MSG, ainsi que celle du dernier Dokken. Il est content de voir que je connais MSG.

Tof me fait, hé tout le groupe est là on va faire une photo avec eux. Il demande à Don, et celui-ci rappelle ses troupes, Tof se pose entre Don et Jon, et j’immortalise ce moment… puis je demande à Tof d’en faire une de moi, Don dit ben oui tiens… donc je prends sa place, et j’ai UNE PHOTO AVEC TOUT LE GROUPE !!!Cool même pas en rêve j'y aurais pensé !! Puis c’est le moment de rentrer.

La conductrice fait monter son copain dans le minibus, et Don râle, pas de raisons que SON copain monte, et que SES copains à lui restent là… Frank s’emmêle et ca parle bien fort… pour finir Tof va dans la voiture avec Barry, sa copine et la promotrice, mais du coup c’est Frank qui n’a plus de place, et moi toujours pas non plus, car dans le bus, il y a déjà Don, Jon, Mick, la conductrice et son copain…

La fille s’énerve avec Frank et lui balance que je ne fait pas partie du groupe j’ai qu’a rentrer par moi-même… Frank lui répond, pas question qu’elle rentre seule, elle est avec le groupe, point barre !! Le p’tit mec qui s’est repris une branlée avant, à cause du sécu, propose alors d’appeler un taxi… Frank lui dit c’est combien ? Dans les 20€ je pense. Ok ! bon, alors appelle un taxi, Christophe va dans la voiture, vous vous restez dans le van, dit il en direction de Don, et je rentre en taxi avec Celine, pas question que je la laisse seule !

Tout s’arrange, mais pff… On fait le tour pour aller à l’entrée principale, le taxi vient d’arriver. On embarque et j’ai pas mal discuté avec Frank, il a bossé pour un paquet de groupes, et il a commencé comme roadie bénévole, et maintenant il est manager.... Il est adorable ce gars…

Frank va poser sa veste et revient dehors, on attend les autres, ils ne sont toujours pas là… on commence de s’inquiéter, ça fait déjà 15 minutes qu’on est là… j’essaie d’appeler Tof mais ce malin a laissé son portable dans la chambre… Finalement, après 20 bonnes minutes, on voit le minibus arriver, et la voiture suit. Ouf ! On leur demande par où est ce qu’ils ont passé, la voiture de Barry a failli avoir un carton, il s’est fait prendre le retro dans un mur, mais personne n’a rien, a part le retro bien sur… ce n’est pas grave donc. C’aurait pu être le bras de Tof…. C’est que le rétro, c’est du plastique… Et le bus s’arrête, Don, Jon et Mick descendent, et on discute un peu avec la fille qui s’excuse de pas nous avoir pris, mais tout est ok c’est oublié déjà, l’essentiel est qu’on ait pu rentrer.

Puis on rentre dans l’hôtel, je monte dans la chambre récupérer les pochettes que Tof voulait faire signer, et ensuite c’est Tof qui remonte, il va chercher son jeu de cartes, Mick adore la magie, et puis Tof est magicien alors …. D’ailleurs il m’a scié il est trop fort !! Il a scié Mick aussi, c’était génial, de se dire qu’on est au bar d’un palace renommé, a faire des tours de magie pour un, et a parler chocolats pour l’autre, avec un groupe génial, et que le chanteur nous a lui-même invités… combien de fans, de Dokken ou autres, tueraient père et mère et hamster pour avoir le quart de ce qu’on a eu nous… Je donne les chocolats a Mick il me dit ouaouh ca c’est cool merci…. Je lui raconte l’épisode du Magic Circle, que j’suis resté voir Ted Nugent juste pour lui… il est content on voit que ca lui fait plaisir, et après je donne la pochette de chocolats a Jon, il me demande s’il a le droit de l’ouvrir maintenant, bien sûr, il a les yeux qui brillent quand il voit ça, et il me dit, c’est le plus beau cadeau qu’une fan m’ait fait….

Pas de commentaires sur les autres, comme il est relativement mignon, pas besoin d’un dessin… il est super heureux, pourtant c’est une simple petite boite de choc… il m’embrasse, direct… et on discute, il reconnait même le Matterhorn/Cervin
Dokken_Cervin
sur les petits chocolats, me dit qu’il aimerait bien revenir en Suisse, parce que c'est beau. Il est réellement adorable, plus timide qu’autre chose mais super gentil. Après Frank et lui nous souhaitent une bonne nuit, ils vont discuter dehors ils parlent business, on reste au bar avec Mick, et finalement après une bonne demi heure, alors qu’il est sorti fumer une clope, je vois Don qui s’éloigne, je le dis a Tof, alors on va vers lui, j’ai rien pu lui faire signer encore… mais c'est maintenant chose rétablie

Comme Don est réellement fatigué, il veut aller se coucher, il nous dit donc au revoir dans le hall, alors qu’il prenne Tof dans ses bras, ça m’étonne pas, ils sont potes de longue date, mais par contre, après, je lui tends la main, logique, et il me prend aussi dans ses bras...je ne peux m'empêcher de le remercier... pour tout ce qu'il est...

Il plonge son regard dans le mien, parait qu'a ce moment mes yeux brillent de mille feux... m'demande pourquoi.... Il me dit thanks to you… et me refait un bisou… ces quelques secondes font partie des moments qui, quand rien ne va dans votre vie, et que vous vous rappellez ça, finalement vous vous rendez compte que ça pourrait être pire… Je m’en souviendrai de ma première rencontre avec Don…putain!! pardon :D

starsinhiseyes
Je souhaite à quiconque qui admire un artiste d’un jour pouvoir vivre ça… honnêtement, ça vaut 1'000'000'000'000'000'000’000 de fois mieux que d’être une groupie, où tu couche avec les musiciens et 24h après ils t’ont oublié dfaçons… encore que 24h c’est ceux qui ont le plus de mémoire… je préfère de loin la rencontre comme ça, en amis, à la coucherie d’un soir…

Et tout ça, c’est grâce à Tof… c’est une Suissesse qui l’a aidé il y a 15 ans, et maintenant il aide une Suissesse… la boucle est pour ainsi dire bouclée, j’espère pouvoir rendre la pareille à qqn un jour…

Le lendemain on décide d’apporter la bouteille de picole qu’on a largement pas finie, à Frank pour eux et le groupe. Quand il ouvre la porte, Tof s’exclame à propos de son t-shirt, OH CELUI LA JE L’AI PAS !! avant même de lui dire bonjour lol… Frank répond, ha vraiment… ?

Non j’en ai environ 30, mais celui-ci je l’ai pas…Frank l’enlève et lui tend… tiens maintenant tu l’as ;)

Tof me regarde incrédule, et on regarde Frank les 2…euhhh d’accord, merci c’est pas dans ce sens là que je disait m’enfin… Frank nous fait rentrer, et il trouve encore un autre t shirt, il demande à Tof s’il l’a ? Hé non plus, mais euhhh… Alors voilà ça t’en fait un de plus… tu sais ca fait 30 ans que j’suis dans le métier, alors des t shirts de groupes… j’en ai plus que je n’en mettrai jamais…

On lui donne alors la bouteille, les chocolats que je n’ai pas pu donner a Barry seront pour lui finalement Barry dort encore… tant pis la prochaine fois.

On discute encore quelques mots avec Frank, et il dit qu’il aimerait voir le Dokken Museum un jour. Tof lui répond : ma maison est la tienne… et puis on y va, on ne va pas le déranger plus longtemps…On lui dit au revoir, et tout, puis on s’en va… après une petite visite au Hard Rock Café de Madrid, et un repas vite fait a l’aéroport, Tof repars pour Bruxelles et moi je traîne encore 1h, mon vol est plus tard.

HRCMadrid
Que dire de plus, si ce n'est que finalement il faut croire en ses rêves.... la preuve par quatre dans cette histoire :)

memoriesfrommadrid09